Poème le Transsibérien, Blaise cendrars

Publié le par saintpaul-madamewouters.over-blog.com

Cet extrait de poème relate le voyage en train de Blaise Cendrars, entre Moscott et Kharbine, à travers la Sibérie.

 

Or , un vendredi matin, ce fut aussi mon tour

On était en décembre

Et je partis moi aussi pour accompagner

Le voyageur en bijouterie qui se rendait à Kharbien(...)

 

J'étais heureux et insouciant

Je croyais jouer aux brigands

Nous avions volé le trésor de Golonde

Et nous allions grâce au Transsibérien le cacher de l'autre côté du monde

Je devais le défendre contre les voleurs de l'Oural

Qui avaient attaqué les saltimbanques de jules verne

Contre les Khoungouzes les boxers de la Chine

Et les enragés petits Mongols du Grand-Lama

Alibaba et les quarante voleurs

Et les fidèles du terrible Vieux de la montagne

Et surtout contre les plus moidernes

Les rats d'hôtel

Et les spécialistes des express internationaux.

Publié dans français cinquième

Partager cet article

Commenter cet article

Lachot 25/02/2013 13:25

moiderne sa ne veut rien dire

qlq 11/01/2015 14:32

oue khalil a raison

khalil 24/12/2014 18:29

Il voulait dire moderne

cécile 02/03/2012 22:54

Voici des vidéos de La Prose du Transsibérien, pour une fois c'est joué au théâtre et non lu! C'est une découverte j'ai passé l'après-midi à chercher des documents biographiques et c'est une
surprise car la toile est plutôt pauvre en vidéos concernant Cendrars et ça vient d'être posté!

http://www.youtube.com/watch?v=oA71EznpEoc

Mme Wouters 03/03/2012 12:54



c'est étonnant en effet! merci beaucoup pour cette précieuse information!